Page 5 sur 9

MessagePosté: 27 Mai 2018, 18:06
par Zaram
Haro sur le Thalmor !!!

MessagePosté: 27 Mai 2018, 21:09
par SLESSIR
Le pire est que cette fiction est la première , en fait . Si vous relisez le début de l'autre , Freya dit , en revenant de chez les grise-barbes : "- Ils voulaient savoir si nous étions des dovahkiins nous aussi" . Je dois donc écrire cette fiction en évitant de mélanger ou changer des parties de l'autre tout en respectant la continuité ...................... Qui m'a traité de masochiste ? :mdr:

MessagePosté: 28 Mai 2018, 08:13
par Alastair
Tu n'es pas le seul. En ce moment j'en écris 3 simultanément. Le bazar pour ne pas mélanger les persos et les situations, je te dis pas :pense: :lol2:

MessagePosté: 24 Juin 2018, 22:29
par SLESSIR
CH 9 : face à face

Elle s'était faite avoir : une simple visite de tertre pour récupérer de l'or et autre butin . Mais elle ne s'attendait pas à ce que le tombeau soit déjà nettoyé et désormais le repaire de brigands , repérée dès son entrée et capturée assez vite malgré ses tentatives de passer inaperçue . Tout le monde était volontaire pour s'amuser avec elle , mais un des brigands avait parlé à celui qui semblait être le chef et ce dernier l'avait fait enfermer puis annoncé son intention de la vendre aux thalmors. Un autre avait été envoyé porter un message à l'ambassade , dans l'heure , et était revenu avec la réponse : les thalmors étaient intéressés et arrivaient . Le chef sentit le piège trop tard , le repaire fut envahi par des justicars et les brigands promptement massacrés : Na'thani échangea sa prison pour une autre

Le khajiit se traînait vers la clairière où il devinait le feu de camp : il était encore là , heureusement . Il appela d'une voix faible et l'autre réagit de suite : en deux pas , il était près de lui :

Inconnu : "- Mar'kasha !!! Que s'est-il passé ?"
Mar'kasha : "- Les thalmors nous ont attaqué pour récupérer une black khajiit que nous venions de capturer"
Inconnu : "- Ils ont bougé pour une khajiit ? Elle doit être très importante pour qu'ils acceptent de se compromettre . Il faut la récupérer : je file à leur ambassade"
Mar'kasha : "- Sois prudent et bonne chance"
Inconnu : "- Ah ! Juste un détail à régler ........... Tu es censé être mort , désormais"

Mar'kasha n'eut pas le temps de protester , l'autre dégaina son épée et l'abattit

Na'thani ouvrit un oeil tuméfié , l'autre étant encroûté de sang : tout son corps n'était plus qu'une plaie . Les thalmors savaient se montrer inventifs pour les tortures et ce qu'ils préparaient allait probablement l'achever , elle aurait frissonné à cette idée si elle n'avait pas déjà franchi le cap de la douleur : même le bain de sel qu'ils lui promettaient ne lui faisait plus peur . Un vague regard sur le justicard qui la détachait du chevalet horizontal où ils lui avaient cassé les deux jambes sans obtenir la moindre réaction , puis attachée par les poignets au dessus de la cuve où elle serait immergée : deux thalmors attendaient déjà avec des pelles pour la recouvrir de sel . Ils commençaient à la faire lentement descendre quand une altmer entra dans la pièce et s'approcha d'elle :

Elenwen : "- Elle a parlé ?"
Justicar : "- Pas un mot , elle est très résistante ou elle ne sait rien"
Elenwen : "- Il vaut mieux que tu saches quelque chose et nous le dise . Ainsi , ta mort ne sera pas inutile , petite khajiit .............. Ta fourrure me fait penser à ce village de black khajiits que nous avons massacré : le village de Go'rakt si je me rappelle bien . Ils refusaient de ratifier le pacte du domaine Aldmeri : nos justicars se sont occupé d'eux sous couvert d'uniformes impériaux . Une pierre , deux coups : cette attaque "impériale" a assez remonté les autres cités et villages khajiits pour qu'ils signent sans rechigner"

Un frémissement de rage presque imperceptible : Go'rakt , son village , massacré pour avoir réfléchi plutôt que de signer bêtement :

Elenwen : "- Ah , finalement une réaction . Tu peux donc nous parler , nous allons voir si ta langue sera déliée avec le bain"

La lente descente recommença , mais Na'thani s'en moquait désormais ; son village rasé , sa famille décimée : elle n'avait plus rien vers où revenir , plus rien qui la retenait ici ....... C'est alors que l'enfer se déchaîna dans l'ambassade depuis l'arrière du bâtiment : la porte de service vola en éclats dans une gerbe de flammes . Elenwen se figea sous la surprise : qui osait attaquer une demeure diplomatique ? Les impériaux étaient dans sa main et les nordiques empêtrés dans leur guerre civile : aucun des trois camps n'aurait osé faire ça . L'altmer se précipita hors de la salle :

Elenwen : "- Chef justicar , au rapport . Que se passe t-il ?"
Chef justicar : "- Un intrus , il a fait sauter la porte avec je ne sais quel artifice : ce n'est pas de la magie en tous cas . Tous les soldats sont allé le stopper : pas d'inquiétudes à avoir , votre seigneurie"

Le duo se tourne vers un justicar qui arrive :

Chef justicar : "- Alors , quelles nouvelles ? Vous l'avez éliminé ?"
Justicar : "- Un ...... Un fantôme , chef : nous nous battons contre un fantôme . La moitié d'entre nous sont déjà tombés sans le voir , même dans les pièces éclairées : la lumière ne peut pas le montrer"
Elenwen : "- Qu'est-ce que vous racontez , là ?"
Justicar : "- La vérité , votre seigneurie : son ombre est invisible sur le sol et nous ne voyons qu'une silhouette floue . Renwé a dit que l'intrus n'est plus de ce monde : ça a fait reculer les autres . On ne peut pas lutter contre un mort"
Chef justicar : "- Assez de ces superstitions : s'il peut vous tuer , il manie donc une arme réelle . Aucun fantôme ne peut faire ça : c'est un être vivant , pas un mort . Trouvez-le et tuez-le"

Le justicar hoche la tête et repart . Cinq secondes plus tard , une explosion de forte intensité secoue le bâtiment : une gerbe de flammes ouvre les portes et jette au sol Elenwen ainsi que le chef justicar . Dans la poussière aveuglante , ils ne voient plus rien mais leur instinct leur dit qu'ils ne sont pas seuls dans la pièce . Le chef justicar n'a pas le temps de réagir qu'une épée noire lui transperce le corps , Elenwen entend juste un cri de surprise et rien de plus : une gifle l'envoie s'assommer contre le mur . Quand elle reprend connaissance , la poussière est retombée mais le feu mourant laisse la pièce dans une pénombre angoissante . La faible lueur éclaire un museau orné de dents blanches , si blanches qu'elles l'hypnotisent presque : ce n'est pas un khajiit ni un argonien , Elenwen en est sûre . Mais pas d'yeux visibles : est-il aveugle , se dirigeant aux bruits ?

Ceci expliquerait comment il arrivait à repérer ses ennemis alors qu'eux en étaient incapables , un guerrier transformant l'environnement à son avantage ? Puis deux yeux gris se fixent sur l'altmer : deux secondes à peine , mais elle a mal à ses propres yeux . Ils semblent brûler sous ce regard , Elenwen essaie de tourner la tête et découvre sa situation : elle est attachée sur un chevalet et dans le plus simple appareil . Le pieu de torture est dirigé vers son ventre mais sa pointe est maintenant taillée en courbe douce et il est relié à la porte par des cordes , elle se demande la finalité de ce montage alors que l'intrus s'approche :

Elenwen : "- Détachez-moi : vous êtes dans une ambassade . Savez-vous ce que votre attaque peut déclencher ?"
Inconnu : "- Je n'en ai strictement rien à faire , d'être dans une ambassade . Croyez-vous que l'immunité de ce bâtiment vous permet de torturer quelqu'un en toute impunité sans craindre de représailles ?"
Elenwen : "- Oui , quand quelqu'un représente une menace pour nous : nous avons tous les ..........."
Inconnu : "- TA GUEULE . Vous vous cachez derrière des mots pour justifier vos actes barbares , on va voir ce qu'il se passe quand tout se retourne contre toi"

La créature se dirige vers la porte , portant la black khajiit :

Inconnu : "- J'avais calculé pour quinze centimètres , que tu pouvais accepter . Mais je suis d'humeur généreuse , pour vingt-cinq centimètres"

Il ouvre les battants de la porte en grand :

Elenwen : "- AIIIEEEEEERRRRGGGGG"
Inconnu : "- Excuse-moi , tu disais ?"
Elenwen : "- Espèce .... Rrrrg ...... de sale .... AIENNGGG"
Inconnu : "- Je me demande si les battants peuvent aller jusqu'au mur ?"
Elenwen : "- ..................... "
Inconnu : "- C'est bien ce que j'avais cru entendre"

L'inconnu disparaît dans l'obscurité avec Na'thani . Les renforts arrivent plus tard pour libérer l'altmer de sa position . Deux jours plus tard , des affiches thalmor offrent dix mille septims pour l'inconnu aux dents blanches et la black khajiit

MessagePosté: 27 Juin 2018, 11:09
par Alastair
Les Khajiits n'ont pas de chance aujourd'hui :demon: :mdr:

MessagePosté: 29 Juin 2018, 10:56
par Zaram
ça arrive. :rooleye:

MessagePosté: 09 Juil 2018, 21:46
par SLESSIR
Le chapitre est fini . Il aurait dû être plus long , mais j'ai gardé de quoi faire un autre chapitre :pardon1:

MessagePosté: 10 Juil 2018, 07:54
par Alastair
C'est cru! Dommage qu'on ne puisse pas tuer Elenwen dans le jeu. En fait on le peut après la visite à l'ambassade mais elle ne sort jamais et il faut tricher pour y entrer :(

C'est quand même curieux, cette silhouette aux dents blanches... Ca me dit quelque chose... :demon:

MessagePosté: 10 Juil 2018, 08:55
par SLESSIR
Alastair a écrit:C'est cru!

A cette époque , le "politiquement correct" n'existait pas :pardon1:

L'inconnu aux dents blanches se trouve tout en bas : viewtopic.php?f=39&t=5188&start=105 :coucou:

MessagePosté: 10 Juil 2018, 09:00
par Alastair
Je comprends mieux :demon: :mdr:

Je ne sais pas pourquoi mais çà me fait penser au speech de Razelan lors de la "visite" de l'ambassade, quand on fait appel à lui bien sur :demon:

MessagePosté: 13 Juil 2018, 10:43
par Zaram
Ah, l'époque bénie du "non politiquement correct"... :rooleye:

MessagePosté: 13 Juil 2018, 11:30
par Alastair
Ca leur passera avant que çà me reprenne :mdr:

MessagePosté: 18 Aoû 2018, 23:12
par SLESSIR
CH 10 : soirée gâchée

Na'thani se réveille mais ne voit rien : un bandeau sur ses yeux l'empêche de regarder où elle se trouve . Sûrement dans les sous-sols de l'ambassade , en train de tremper dans le bain de sel ; elle n'aurait jamais cru que cela ressemblait à ça : une impression d'eau tiède plutôt que des brûlures ........... A moins qu'elle soit morte ? Mais il n'y a plus de sensations , une fois morte , selon elle . Elle essaye de bouger mais quelque chose la retient dans sa position : des liens qui ne semblent pas des cordes ou des chaînes ; une légère douleur dans les jambes tandis qu'en plus un liquide est injecté dans son ventre : elle protesterait bien contre ceci mais elle est immobilisée , puis elle est muselée par un objet étrange . Elle parvient à faire glisser le bandeau en secouant la tête et réussit enfin à observer autour d'elle

Elle se trouve dans une pièce remplie d'objets étranges , plongée dans la pénombre . Elle est totalement immergée dans une cuve de verre pleine d'eau , des liens et autres tubes sont installés/fixés un peu partout sur ou dans son corps . Il y a quelqu'un dans la pièce et il regarde une sorte de plaque de verre lumineuse , elle n'arrive pas à voir mais il lui semble qu'il y a quelque chose d'écrit . Il se tourne vers elle et tout ce qu'elle voit dés lors , ce sont ces yeux gris qui reflètent la semi-lumière . Qu'elle réussisse à distinguer leur couleur l'effraye un peu : comment est-ce possible dans cette pénombre ? Quelqu'un qui ne serait pas affecté par l'ombre ou la lumière : un daédra ? Na'thani pense immédiatement à Hircine alors qu'il s'approche et appuie sur un cube rouge : la cuve commence à se vider tandis qu'il ouvre le couvercle et la regarde

Na'thani l'observe aussi puis attaque de suite :

Na'thani : "- Où sommes-nous ? Qu'est-ce que c'est que cet endroit ? Qu'êtes-vous ? Qui êtes-vous ?"
Inconnu : "- Tant de questions pour un maigre espoir d'avoir des réponses . Calme un peu ton exubérance , chatonne : tout viendra en temps et en heure"

La black khajiit essaye de se lever sous l'insulte mais l'autre la retient assise d'une main de fer :

Inconnu : "- Ne te sers pas de tes jambes avant deux jours ou tu risques de ne plus pouvoir le faire . Pour te déplacer , tu utiliseras ceci"

Il lui désigne une sorte de fauteuil en cuir avec une coque étrange qui flotte dans l'air . Na'thani regarde ce truc bizarre tandis que l'inconnu enlève les liens qui la retiennent : il observe le bout du tuyau qu'il vient de sortir de son ventre puis la regarde à son tour :

Inconnu : "- Ca va , tout est fonctionnel là-dedans"

La black khajiit comprend d'où venait la douleur quand il extrait deux longues aiguilles de ses jambes :

Inconnu : "- Ca t'a soigné les os : les thalmors en avaient presque fait du petit bois . Pour un peu plus , c'était irrécupérable"

Il la sèche avant de l'envelopper dans une large serviette et la dépose sur le fauteuil bizarre ; il appuie sur l'accoudoir et quatre flèches rouge apparaissent , chacune désignant une direction différente :

Inconnu : "- Les deux principales flèches pour avancer ou reculer ; les flèches de côté sont pour tourner dans la direction voulue . Et si tu appuies sur la flèche avant en même temps qu'une de côté , le fauteuil tourne en avançant"
Na'thani : "- Pratique ; et je vais rester deux jours dans ce fauteuil ?"
Inconnu : "- Non , bien sûr ; à moins que tu veuilles dormir dedans"

L'inconnu et elle quittent la salle obscure ; le temps d'acclimater ses yeux à la lumière et la première chose qu'elle voit est un khajiit nu , équipé comme elle et maintenu en lévitation verticale dans une boite en verre , avec une vilaine plaie au ventre :

Na'thani : "- Qui ..........."
Inconnu : "- Il s'appelle Mar'kasha : il était avec les brigands qui t'avaient capturée , et il est venu me prévenir des thalmors qui étaient venus te récupérer en massacrant tout . Il était presque mort ; et dix minutes de plus , je ne pouvais plus rien faire ........ Juste un thalmor qui l'avait suivi , mais j'ai fait semblant de me focaliser uniquement sur Mar'kasha ; et il est venu de lui-même se jeter sur mon épée"
Na'thani : "- Et où est le cadavre ? Pas dehors , j'espère ? Si les autres thalmors partent à sa recherche et le découvrent , ils vous trouveront assez vite : et ce ne sont pas des gens à prendre à la légère"
Inconnu : "- Si , il est dehors ; mais je doute que quelqu'un puisse reconnaître un thalmor dans l'état où il est maintenant"

Il appuie sur une lumière et une grande plaque de verre s'illumine :

Inconnu : "- A.I , visuel ventral : fais un zoom sur notre épouvantail"
A.I : "- Ordre enregistré"

Na'thani n'a pas le temps de se demander d'où sort cette voix , une image apparaît sur la plaque de verre et manque lui faire sortir les yeux de la tête : un squelette est agrippé des deux mains à une branche et est en train de se balancer :

Na'thani : "- Quoi ? Mais que , qui ? Que se passe t-il ici ? Allez-vous finir par répondre à mes questions ?"
Inconnu : "- La réponse à ta dernière question est "oui" . J'ai à faire ; reste dans ce fauteuil et ne touche à rien : si tu veux visiter , les portes s'ouvrent toutes seules"

Na'thani n'a pas le temps de dire quoi que ce soit : l'inconnu disparaît dans un flash de lumière .............. L'ambassade thalmor : Elenwen reçoit du beau monde ce soir , et tout les invités ont sorti les habits des grandes occasions . Les conversations vont bon train et on parle de tout et de rien , peut-être la discussion porte t-elle un peu trop sur les costumes ou les bijoux : aussi y a t-il un cri de réprobation quand quelqu'un s'aperçoit d'un invité habillé simplement d'une veste et d'un pantalon , tous deux classiques et poussiéreux . Elenwen se retourne alors qu'il quitte son coin et s'avance en pleine lumière : ça saute aux yeux que ce n'est ni un khajiit ni un argonien ............ Les yeux , les yeux gris et les dents blanches . L'altmer le rejoint avec un rictus de haine :

Elenwen : "- Comment osez-vous revenir ici ? Je pourrais vous faire conduire dans les geôles sans que personne ici ne lève le petit doigt pour vous protéger ; et mes gardes pourraient même vous tuer sans aucune réaction de quiconque"
Inconnu : "- Nous nous sommes si peu vu et j'ai dû vous quitter de façon brutale, pourtant vous me reconnaissez : je n'aurais pas imaginé vous avoir laissé un souvenir impérissable pourtant . Se pourrait-il que vous ayez des sentiments à mon égard ?"
Elenwen , écarlate : "- Vous ........ Vous ........... Oh , vous .........."
Inconnu : "- Pas la peine de me déclarer votre flamme de cette façon , un simple baiser suffira . Je m'appelle Rhei-rat , mais mes amoureuses peuvent m'appeler Rhei"
Elenwen : "- VOUS ..............Rrrrrgggg"

Tout le monde les regarde comme il attrape deux coupes de vin et lui en tend une :

Rhei-rat : "- Ne vous donnez pas en spectacle , chérie ; gardons la révélation de nos fiançailles pour plus tard"

Le verre de l'altmer se brise violemment par terre :

Elenwen : "- MEME SI LA DOULEUR AVAIT DISPARU , JE NE VOUS PARDONNERAIS JAMAIS TOUT CECI : VOUS PAYEREZ LE PRIX FORT ET JE VOUS REGARDERAIS MOURIR LENTEMENT"
Rhei-rat : "- Même pas encore officiellement fiancés , et vous voulez déjà rompre . Je suis déçu de votre inconstance"

L'homme-rat gifle Elenwen devant toute l'assemblée :

Rhei-rat : "- Vous me privez du futur spectacle de mes enfants m'appelant "papa" et sautant sur mes genoux : vous êtes vraiment une moins que rien"
Elenwen : "- Assez de vos simagrées et de vos inventions sordides : vous ne sortirez pas vivant de cette demeure"
Rhei-rat : "- Droit au but , allons-y alors"

Il attrape l'altmer par l'épaule et la tire vers lui , paralysant les gardes avec cette soudaine prise d'otage :

Rhei-rat : "- Oubliez la black khajiit : vous l'avez trop torturée et elle n'est plus une menace désormais"
Elenwen : "- Elle est morte ?"
Rhei-rat : "- La prochaine fois que nous nous rencontrerons , vous risquez de l'être aussi .................... Vous avez de superbes oreilles , au fait"
Elenwen : "- ................. Hein ? ............. Merci"
Rhei-rat : "- CHOMP"
Elenwen : "- AAAIIIIIEEERRRRGGGGG"

Une violente explosion retentit alors comme l'arrière du bâtiment disparaît dans les flammes et la poussière ; les gardes se précipitent mais ne trouvent plus que l'ambassadrice et une oreille ensanglantée par terre : plus aucune trace de l'homme-rat . Le lendemain , la demeure est évacuée : le thane de Solitude y sera envoyé une semaine plus tard pour enquêter sur de la fumée qui s'en échappe et y trouvera une khajjit ainsi qu'une bosmer qu'il embauchera comme domestiques . Encore trois mois et les thalmors y reviendront : le bâtiment sera reconstruit et une centaine de gardes patrouilleront désormais dans les jardins et les couloirs . Les affiches pour une khajiit et un inconnu seront remplacées par une sur un homme-rat , pour une récompense de quarante mille drakes

MessagePosté: 19 Aoû 2018, 08:39
par Alastair
Je crois que j'ai une petite idée de qui est le sauveur de Nathani. Pour le Thalmor, ce genre de dingue ne comprend pas que mépriser les gens conduit invariablement à les sous-estimer ce qui gébéralement attire pas mal de désagréments

MessagePosté: 24 Aoû 2018, 21:00
par SLESSIR
Chapitre fini , et la "guerre" est déclarée entre Rhei-rat et Elenwen :demon: :fight2:

Alastair a écrit:Je crois que j'ai une petite idée de qui est le sauveur de Nathani. Pour le Thalmor, ce genre de dingue ne comprend pas que mépriser les gens conduit invariablement à les sous-estimer ce qui gébéralement attire pas mal de désagréments


Tu es enrhubé ? :siffle: