Commando

Montrez nous votre personnage ^^

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Alastair » 13 Mai 2016, 13:38

Pas mal. Je ne suis pas sur, je ne veux pas relire toutes mes fics mais j'en ai peut être sorti une du même genre... Il est vrai que les sept milles marches sont redoutables avec leurs bêtes égarées. :lol:
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 13 Mai 2016, 22:22

C'est sûr que ce doit être horrible d'affronter une meute de pèlerins sauvages :mdr:
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

Messagepar Alastair » 14 Mai 2016, 08:15

Guérisseur - 1

Après cet intermède je suis rentré à Doucebrise passer le reste de la journée avec Lydia. En fin d'après-midi je vis arriver Elisif et dame Nallda qui montèrent la voir. J'appris qu' Agna était repartie pour Vendeaume et qu' Elisif envisageait de convoquer un Moot pour confirmer son titre.
Ceci posait deux problèmes, un à Markarth car pour récompenser l'aide apportée par Madanach, la Haute Reine voulait lui rendre son royaume ce qui signifiait retirer son titre à Igmund. D'un autre coté, à Epervine, Dengeir avait du mal à tenir le coup. La mort de son neveu l'avait atteint malgré tout et Thadgeir ne voulait pas prendre sa place ni lui succéder. Le chambellan étant une Altmer elle ne pouvait pas devenir Jarl.
- Un joli casse-tête – dis je
- Oui et je ne vois pas de solution, là, tout de suite. - répond Elisif
- Est ce que Madanach va devenir Jarl ? - demande Lydia.
- Non ! Quand Igmund se sera retiré, Nepos deviendra Jarl jusqu'à ce que le traité faisant de la Crevasse une province impériale soit signé et que je l'ai approuvé. A ce moment Madanach deviendra roi avec obligation de soutenir l'empire en cas d'agression.
- Seulement l'empire ? - demande je
- Nous faisons partie de l'empire et la Crevasse à plus de liens avec Bordeciel qu'avec les autres provinces.
- Si Dengeir ne peut pas continuer à être Jarl pourquoi ne pas donner Epervine à Igmund. - propose Lydia.
- C'est une idée.
- Vous autres nordiques n'arrêtez pas de me surprendre – s'étonne dame Nallda. Votre majesté a gagné sa couronne l'épée au poing et l'épouse d'un simple Thane a une tête politique digne d'un conseiller impérial.
Je vis Lydia rougir et ne pu m'empêcher de rire.
- Bien que je l'admette rarement elle a toujours été de bon conseil. - dis je. Même si à une époque elle avait tendance à se mettre dans ma ligne de tir.
- Il y eut des rires et Hulda monta apporter des rafraîchissements et des gâteaux. La conversation continua sur des thèmes plus légers jusqu'au départ de la reine et de l'ambassadrice.
Sirsten était repartie pour Volskygge et nous pûmes nous coucher tôt. Le ventre de Lydia continuais à s'arrondir et le Thu'um donnait des résultats étranges. Je n'arrivais pas à déterminer si il n'y avait qu'un gros bébé ou deux plus petits.
Le lendemain matin, je la laissais dormir et descendit travailler à la cave ou dans le doute je confectionnais deux berceaux. Si nous ne nous servions que d'un seul, l'autre pourrais être offert comme cadeau.
Après les berceaux, je passais un long moment à finir de réparer armes et armures. Mon casque d'acier étant trop abîmé, je me fabriquais un casque nordique ancien pour le remplacer. Je rangeais mes outils et remontais après m'être lavé quand on frappa à la porte. Hulda ouvrit et fit entrer deux silhouettes connues.
- Noster, Odvan, quel bon vent vous amène ?
La tête qu'ils faisaient et le regard qu'il échangèrent me firent comprendre que ce n'était pas vraiment le cas.
- Hier – se lança Noster. Après avoir dégagé le Jarl Balgruuf nous avons pris notre part de la bataille et ensuite on nous a envoyés à la recherche des fuyards. Nous les avons retrouvé et ils n'ont pas fait de difficulté pour se rendre.
- C'est quand nous avons voulu rendre compte que le problème est apparu. - continua Odvan. Impossible de trouver Kaie nulle part. Madanach étant à… Bromjunaar en conférence avec Tullius et le Konahrik impossible d'utiliser la magie pour la retrouver.
- Nous avons alors rassemblé tous les volontaires disponibles et fouillé le champ de bataille – reprend Noster. Et nous l'avons trouvée près de la grotte du Croc Cassé avec les cadavres de plusieurs vampires autour d'elle. Malgré les réticences je l'ai fait porter jusqu'à l'autel le plus proche et il semble qu'elle n'ait pas attrapé la maladie des vampires mais elle est en mauvais état.
- Nous l'avons portée au temple de Kynareth. Danica fait ce qu'elle peut mais il y a tellement de blessés.
C'est un sombrage blessé, un nommé Ralof qui nous a dit que vous saviez soigner alors nous sommes venus.
- Et les matriarches ?
- Elles sont en conclave à Cwm Prendwemyn. - répond Odvan. Impossible de les joindre et je n'ai pas de réponse de Madanach
- Il ne doit pas encore savoir… Je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus que Danica ?
- Ce n'est pas ce que nous a dit Ralof. - Répond Noster. Il a dit que vous aviez fait un miracle avec une nommé Gritte
- Jamie ! - lança une voix de l'étage. Vas y !
- Je ne veux pas te laisser seule.
- Vas y, te dis je !
- Ça ira mon cœur ?
- Hulda va venir. Ça va aller.
Je me tournais vers les deux hommes
- Le temps de prendre des potions et j'arrive.
Je récupérais tout ce que je pouvais trouver d'utile à mon atelier et retrouvais les deux hommes dehors avant de les suivre au temple ou je trouvais Danica au chevet de Kaie avec Farengar et Arcadia.
Les bénédictions ont rejeté la maladie mais il y a autre chose – me dit Danica. Arcadia penche pour un poison mais dans son état impossible de lui faire prendre un antidote.
- Bien, je sais ce qu'il me reste à faire.
Je me penchais sur la jeune femme allongée sur la civière. Le teint pâle, les cernes, le blanc de l’œil injecté de sang, la peau sèche, tout indiquait qu' Arcadia avait raison. Je pris quelques instant pour me souvenir de l'incantation puis posant une main sur le front de Kaie je fermais les yeux et commençais.
Dès les premiers mots je sentis le pouvoir jaillir de moi vers la jeune femme. Pris par le rite, j'avais complètement oublié ce qui se passait autour de moi.
L'incantation terminée je repris contact avec mon environnement immédiat pour m'apercevoir que Madanach était arrivé et qu' Arcadia était en train de faire boire un antidote à la blessée.
Noster m'aida à aller m'asseoir sur un banc et une fois que Madanach se fut assuré que Kaie allait s'en sortir il vint s'asseoir près de moi.
- On dirait que j'ai une nouvelle dette envers vous.
- Je n'ai fait que mon devoir. Le problème c'est qu'elle était vraiment atteinte et que je suis vidé.
- Les vampires ?
- Ils l'ont certainement drainée mais ils ont du utiliser une arme empoisonnée. Je pensais avoir nettoyé le Croc Cassé…
- J'y ai envoyé Braig et quelques hommes.
- Merci ! Je n'ai pas vraiment envie de quitter Blancherive pour le moment.
- Votre épouse?
- Oui ! Je sens que c'est pour bientôt.
- Vous ne savez pas ?
- Nous avons été amant quasiment depuis le début. Impossible de dire quand… c'est arrivé.
- Et les matriarches qui en profitent pour aller papoter autour du thé de ma sœur… Comme si c'était le meilleur moment…
- Vous allez être roi… Et elle est votre héritière…
- Vous y croyez ?
- C'est Elisif qui me l'a dit. Nepos fera l'intérim et Igmund va reprendre Epervine car Dengeir ne va pas bien.
- Je n'aurais pas cru que le gamin ferait çà. Il a peut être perdu sa ville mais il a sauvé ses gens et nous a gagné du temps.
- Je ne vous ai pas vu hier.
- Ni Aegill ni Tullius n'ont voulu me lâcher mais Rikke s'est bien amusé à ce qu'elle m'a dit.
- Elle n'a pas été la seule même si nous avons perdu des amis.
- Des gens que je connais ?
- Je ne pense pas, des gens d'ici…
Nous sommes interrompus par l'arrivée de Lars Guerriersnés.
- Jamie ! Il faut venir ! C'est Hulda qui m'envoie ! Le seigneur Volsung est déjà la !
- Vas y garçon ! - coupe Madanach. Ne la fait pas attendre.
J'ai couru jusqu'à Doucebrise mais je n'ai pas pu la voir. J'ai juste eu le droit de m'asseoir en bas et d'attendre en entendant ses cris de douleurs et les insultes dont elle gratifiait celles qui l'entouraient.
J'ai perdu le compte des heures. Je me souviens que les jumeaux sont venus me soutenir et que Vilkas est même descendu à la cave chercher les berceaux. Les berceaux… Il y avait donc deux bébés mais je n'entendais plus Lydia. Mon dieu faite qu'il ne lui soit rien arrivé… Les prières de mon enfance me revinrent brusquement et je passais un moment indéterminé à me les répéter en boucle.
Je ne repris conscience que quand une main se posa sur mon épaule. C'était Saadia elle souriait mais avait des larmes dans les yeux.
- Viens ! Elle est réveillée ! Tous vont bien ! Et ne fait pas attention aux larmes, c'est juste l'émotion.
Je montais les marches quatre à quatre et me précipitais dans la chambre. Une Lydia épuisée me souriait et à coté d'elle deux poupons dormaient enveloppés dans des couvertures.
- Un garçon et une fille – commenta Volsung. Vous savez y faire, jeune homme.
Je ne répondis pas, me contentant d'aller embrasser Lydia puis les petits. Je m'agenouillais près du lit et me mis à sangloter.
Je mis un moment à me reprendre... J'avais eu si peur… Je me suis assis au bord du lit de l'autre coté prenant la main de Lydia dans les miennes.
C'est à peine si j'ai eu conscience du défilé qui a duré toutes la soirée. Je me suis réveillé le lendemain matin sur le lit de la petite chambre, encore sonné des efforts pour soigner Kaie et de l'émotion de la naissance des jumeaux. Les jumeaux…
Je me levais d'un bon et me précipitais dans la chambre. Je me repris à temps pour ouvrir doucement la porte. Je surpris Saadia en train de changer l'un d'eux et Lydia en train de donner le sein à l'autre.
Attendri je me détournais et allais chercher de quoi manger pour tout le monde.
Quand je suis revenu avec un plateau bien garni les bébés dormaient sous le regard attendri de leur mère et de Saadia.
- Tu n'as pas une auberge à t'occuper ? - demande je narquois
- Ysolda s'en occupe et Hulda viendra la relayer tout à l'heure. - répondit elle. Comme çà nous aurons de quoi raconter aux clients
Je me tournais vers Lydia
- Comment te sens tu ma douce ?
- J'ai faim.
- J'ai ce qu'il faut
- Et pour vous ?
Saadia et moi avons éclaté de rire.
- Je vais nous chercher quelque chose. - répondit celle ci. Elrindir a rempli le garde-manger.
Nous n'avions toujours pas trouvé de prénoms.
- Pour la fille, ma mère s'appelait Lisaold. Je ne l'ai pas connue.
- C'est joli et c'est une bonne idée mais que dira Hrongar ?
- Cela lui fera plaisir. Il m'avait dit que si c'était un garçon nous devions choisir ce que nous voulions mais si c'était une fille, il aimerait qu'elle porte le nom de sa grand-mère.
- Bien. Mon père s'appelait Angus. Il est mort pendant que j'étais à la guerre. Je pense qu'il aurait aimé que son petit-fils porte son nom.
- Angus ! C'est étrange mais çà me plaît bien.
- Angus et Lisaold… Lisaold et Angus… Nous sommes béni des dieux…
- Et Kaie ?
- Elle va s'en sortir.
- J'ai entendu dire que des prisonniers elfes blessés mourraient faute de soins. Tu ne pourrais pas faire quelque chose ? Volsung m'a dit qu'elle ne pouvait pas rester, il fallait qu'elle rentre à Bromjunaar mais que je devais t'en parler.
- Comme tu vas être très entourée, je pense que je vais pouvoir aller voir de quoi il retourne. Ou sont ils ?
- Dans un camp de tentes en face de la tour de Blanchevue, à l'est de la route – répondit Saadia. Je me demande ce qu'ils vont faire d'eux ?
- Les mettre au travail je pense. J'espère simplement qu'on ne les traitera pas comme Ysgramor l'a fait à Vendeaume.
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 14 Mai 2016, 20:02

Alastair a écrit:Quand Igmund se sera retiré, Nepos deviendra Jarl jusqu'à ce que le traité faisant de la Crevasse une province impériale soit signé et que je l'ai approuvé.


La Crevasse est une partie de Skyrim ; en faire une province impériale alors que Skyrim veut son indépendance risque de déclencher une guerre de récupération de ce secteur par les nordiques :pense:
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

Messagepar Alastair » 14 Mai 2016, 23:00

Pour çà il faudrait qu'il y ait encore des indépendantistes. :pense:
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar Alastair » 15 Mai 2016, 08:32

Guérisseur – 2

Je pris le temps de m'équiper, armure, bouclier, épée avant d'aller au camp de prisonniers. Je suivis la route jusqu'à la porte du camp ou je trouvais Gorttur.
- Alors, comment va ?
- Moi, çà va mais ces gosses… Ils ont entre 18 et 22 ans. Ce n'est pas vieux pour des humains alors pour des elfes…
- Je vois. Tu sais ce qu'ils veulent en faire ?
- Les mettre au travail mais avant il va falloir les remplumer. La tête du Jarl quand il a vu dans quel état ils étaient… Je ne les aime pas mais… Par Shor, j'ai servi dans la légion et on ne traitait pas les bleus comme çà.
- Des fils de famille envoyés se faire tuer. Je me demande pourquoi.
- En sacrifice ?
- Certains se sont bien battus.
- Peut être face à vous. Ce devait être les gardes du corps des chefs mais face à nous...Après le premier choc ils se sont effondrés et se sont rendus...Quelques uns ont tenté de se frayer un passage pour fuir mais pour aller ou ? Noster et ses crevassais ont eu vite fait de les rattraper. Il paraît que leur princesse a été blessée ?
- Oui, les vampires du Croc Cassé. Madanach a envoyé des gens à lui régler le problème. J'irais voir quand j'aurais fini ici et s'ils ne l'ont pas fait je scellerais l'entrée une bonne fois pour toutes.
- Et vous êtes venu pour quoi ?
- Il paraît qu'il y a des blessés.
- Un paquet, oui. Flèches et brûlures par la foudre.
- Je comprends pourquoi on m'a gentiment conseillé de venir voir.
- Au fait, fille ou garçon ?
- Les deux, un petit Angus et une petite Lisaold
- Ouais ! Badnir me doit 100 septims.
- Ou sont les blessés ?
- Les grandes tentes au fond. Il y a deux ou trois mages qui s'occupent d'eux mais ils ne sont pas très expérimentés.
- Ils favorisent l'école de Destruction plutôt que celle de Restauration. Une façon d'éliminer les plus faibles.
- Et de sacrifier leur gosses. L'ambassadrice est venue l'autre jour et elle était horrifiée. « Des enfants » qu'elle disait « ce ne sont que des enfants ». Je t'ouvre ?
- Tous les prisonniers sont là ?
- Oui. Environ 5000 gosses entassés dans ces tentes. Heureusement que le temps est meilleur
- Et qui est responsable de la gestion ?
- Proventus voulait s'en occuper mais il ne savait pas par ou commencer alors Uthgerd a pris les choses en main. Elle est en train d'organiser le ravitaillement.
- J'espère qu'elle a prévu des potions de soin.
- Je crois que oui.
Gorttur m'a ouvert le portail. La clôture n'aurait pas arrêté quelqu'un de décidé, un commando par exemple mais ces enfants…
Des regards remplis d'angoisse me suivaient alors que j'avançais dans le camp. Il faut dire que mon casque de draugr est impressionnant. Je devrais me faire l'armure complète au moins pour l'essayer. Je gagnais l'extrémité du camp et repérais rapidement les tentes hôpital ou trois jeunes mages et des volontaires tentaient de soigner leurs camarades.
Je commençais par distribuer quelques potions aux soignants exténués avant de me pencher sur le blessés. A part un ou deux souffrant de gelures, les autres avaient été brûlés par la foudre ou blessés par des flèches, des épées ou des haches. Pour deux ou trois j'ai du remettre en place des membres brisés ou démis par des atronachs de glace. Pendant plus de deux heures je me concentrais sur ces enfants.
Le plus dur c'était les blessés par flèches car quelque fois le projectile était toujours dans la blessure mais avec l'aide des mages et des potions j'ai réussi à éviter une issue fatales aux blessés les plus sérieux.
- C'est tout ? - demande je
- Pour les plus graves, oui. Ceux qui ne peuvent pas se déplacer.
- Et les autres ?
- Ces tentes là.
- Avez vous eu à manger ?
- Pas depuis avant-hier soir.
- Je vais voir ce que je peux faire pour çà mais d'abord allons voir les autres blessés.
Je passais dans les tentes des blessés et donnais des soins à ceux qui semblaient en avoir le plus besoin.
Quand j'en ai eu fini je me tournais vers les mages.
- Reposez vous, vous en avez besoin. Je reviendrais après-demain, le temps de refaire des potions.
- Pourquoi faites vous çà ?
- Bonne question ! Moi même je voudrais bien le savoir, une histoire de conscience, je pense.
- A la porte je croisais Uthgerd qui arrivait avec des vivres.
- Alors, on fait la nounou, papa !
- Tu tombes bien toi. Ça te dirait d'être marraine ?
- Le fils ou la fille ?
- Choisis !
- La fille alors. Comment allez vous l'appeler ?
- Lisaold
- Comme la mère de Lydia. Vous allez faire pleurer Hrongar.
- J'ai envie de demander à Balgruuf pour le garçon
- C'est une idée.
- Comment vas tu t'organiser.
- Je vais les responsabiliser. Le plus dur va être de trouver des gens assez murs pour gérer le bazar.
- Tu sais que ta prison est une passoire ?
- Chut ! Vas pas leur donner des idées.
- Oh, elle leur viendront toute seules quand ils auront repris des forces.
- Je sais mais si on veut les faire travailler…
- C'est un cercle vicieux, je sais. Il y a des chefs parmi eux ?
- Non. Ils étaient en plein conseil de guerre quand vous les avez coincé avec Arranelya. Vous n'en avez pas laissé beaucoup de vivants et la Haute Reine les a fait emmener à Solitude. Bon sang, la petite m'a sacrement épatée. La façon dont elle a pris l'ascendant sur son adversaire.
- Après avoir tué Elenwen.
- C'est elle qui... ?
- Ouais ! Et je me suis occupé personnellement de l'autre, Ondolemar. Je me demande si il y a des Justiciars dans le lot. Il va falloir les repérer et les séparer des autres ou ils vont causer des problèmes.
- Et on fait comment ?
- Tu leur parles de Talos
- Je n'y avais pas pensé – dit elle en éclatant de rire.
- Bon je te laisse donner à manger à tes enfants. Je reviendrais après-demain pour les blessés quand j'aurais refait des potions. Essaie de te renseigner sur tes clients ici et à quel sort on les destine.
- Je peux déjà te dire que les orques réclament les responsables du massacre de Mor Khazgur.
- Les donneurs d'ordres sont morts mais il reste peut être des exécutants ici. Je refuse de les livrer tous aux orques.
- Tu crois que tu auras ton mot à dire.
- Je crois que je peux dire quelques mots, oui !
J'avais à nouveau laissé le Thu'um passer dans ma voix et la terre avait légèrement tremblé et j'ajoutais.
- Il suffit de leur expliquer ce qu'ils risquent en ne livrant pas les assassins. De plus il y a des survivants qui ont vu les tueurs. Quand j'aurais retapé ces gamins, je m'occuperais de cette histoire personnellement. Fais le savoir !
Sur ces mots je rentrais à la maison plutôt en rogne mais la vue de Lydia et des enfants me remonta immédiatement le moral.
Uthgerd avait eu raison. Hrongar pleurait devant ses petits enfants. Il resta avec nous pour le repas du soir et je lui parlais de ces histoires de Justiciars parmi les prisonniers.
- Mai au fait ! On en a attrapé un, ou tout au moins un qui a vu ! - m'exclame je. Il faut que j'écrive à Volskygge.
- Ils ont des prisonniers la bas ? - demande Hrongar -
- Une centaine, je crois mais ils n'ont pas mis les pieds à Mor Khazgur. Les coupables sont des Justiciars venus par Hauteroche.
- Quand y retournes tu ? - me demande Lydia
- Après-demain. Il faut que je fasse des potions. Et peut être une autre armure.
- Ces armures d'acier sont résistantes mais lourdes et inconfortables - commente Hrongar. Que vas tu te faire ?
- Une armure nordique ancienne. Je veux comparer avec celles des Lames pour le rapport protection contre mobilité.
- Qu'as tu fait de ton vieux casque ? - demande Lydia.
- Il est en bas dans un coffre. Pas question que je le jette. Lui et moi avons traversé trop de choses ensembles.
Une fois le grand-père parti, nous nous sommes occupés des enfants puis j'ai aidé Lydia à sa toilette et j'ai fait à manger.
Quand elle a été endormie, j'ai écrit à Lokdheim pour qu'il nous envoie des gens capable d'identifier d'éventuels responsables du massacre de Mor Khazgur. Je pensais à des survivants de la forteresse et au survivant de ceux qui avaient tenté de s'enfuir.
Le surlendemain, alors que je revenais du camp de prisonniers, un message m'attendais. Le sonaak Hevnoraak était en route pour Blancherive avec une guerrière orque survivante. Une nommée Borgakh, la seule guerrière survivante, celle qui était parvenue à sauver ceux qui avaient réussi à s'échapper. Elle certifiait pouvoir identifier les huit Justiciars qui s'en était pris aux habitants de la forteresse.
- Je montais à Fort-Dragon voir Uthgerd et lui demandais si elle avait pu enquêter.
- Tu dis qu'il y en a huit ? Grâce aux prisonniers nous avons pu en identifier sept. On les a déjà confiés à Andurs.
- Pourquoi à Andurs ?
- Parce qu'ils sont morts, pardi. Ou veux tu qu'on les mette. Il semble que le huitième ait été conduit à Solitude juste après la bataille.
- Bon, on verra quand le témoin arrivera. Il sera accompagné par un sonaak.
- Un prêtre dragon ?
- Oui. Hevnoraak. Elle remplace Otar à Volskygge au grand déplaisir de Lokdheim.
- Ces hommes, tous les mêmes. Pourquoi ils changent les prêtres de forteresse comme çà ?
- Pour éviter qu'ils ne se constituent des petits royaumes. En réalité, ce sont des guerriers qui commandent supervisés par le Konahrik. Les sonaak sont tous basés à Bromjunaar et ne se déplacent que dans le cadre d'une mission précise.
- Tu crois qu'ils vont vouloir visiter le camp ?
- Il y a des chances.
- Balgruuf veut être consulté si ils veulent prendre des prisonniers.
- Normal. De toute façon préviens moi quand ils arrivent. A part çà comment vont les blessés, les nôtres s'entend ?
- Mieux. Irileth est rentrée à Fort-Dragon. Dans la foulée, Balgruuf l'a nommée Thane en même temps que moi.
- Et qui avez vous comme Huscarl ?
- J'ai hérité de Wilfur et Irileth de sa… cousine, je crois, Jenassa.
- Celle qui faisait le mercenaire et qui habitait au Chasseur Ivre ?
- Elle même.
- Mais… Elle faisait partie de la maison du Jarl ?
- Elle a intégré la garde en même temps que moi.
- Et toi, avec ce Wilfur ?
- Il est gentil. Je dois vieillir, je m'attendris.
- L'un comme l'autre nous en avons beaucoup vu
- C'est vrai.
- Bon, il faut que je rentre. N'oublie pas de me prévenir quand ils arrivent.
- Promis.
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 15 Mai 2016, 18:48

Alastair a écrit:- Au fait, fille ou garçon ?
- Les deux, un petit Angus et une petite Lisaold
- Ouais ! Badnir me doit 100 septims. (1)

A la porte je croisais Uthgerd qui arrivait avec des vivres.
- Alors, on fait la nounou, papa ! (2)


(1) Je vois que ce genre de "tradition" ne se perd pas ^^

(2) Tu aurais bien voulu être à la place de lydia , hein ? :P
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

Messagepar Alastair » 15 Mai 2016, 18:59

1 Quand ce genre d'événement arrivait à un collègue, le montant du pari servait à acheter un cadeau pour le bébé mais çà remonte à très longtemps.
2 Je crois me rappeler qu'il y a eu une certaine intimité au début :lol:
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 15 Mai 2016, 19:07

J'imagine que uthgerd n'est pas la seule à être jalouse de lydia , vue la "célébrité" de jamie :mdr:
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

Messagepar Alastair » 15 Mai 2016, 19:31

C'est bien ôssible mais il n'y en a pas eu tant que çà :demon:
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 16 Mai 2016, 06:22

Juste une "petite" douzaine :mdr:
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

Messagepar Alastair » 16 Mai 2016, 08:57

Meuh non! Voyons voir, Arcadia, Uthgerd, Narri à Epervine, Taarie et Endarie à Solitude. Après il rencontre Lydia et pouf! terminé! Il n'a plus d'yeux que pour elle.

Voici le 40ème et dernier épisode.

Justice

Les orques sont arrivés avec une escorte impériale 5 jours après. Il s'avéra que les meurtriers de Mor Khazgur étaient tous parmi les locataires d' Andurs. Les témoins les reconnurent sans peine et le seul Justiciar capturé, un secrétaire, confirma l'identité des exécuteurs et des donneurs d' ordres, Elenwen et Ondolemar. Ce secrétaire était celui d' Arranelya et n'avait pas participé à cette action. Les assassins et leurs chefs ayant été tués pendant la bataille, Ondolemar par moi et Elenwen par Elisif, les orques considèrent que justice a été faite.
La Haute Reine, considérant de son coté que le gouvernement de la province avait manqué à ses devoirs en ne protégeant pas les victimes a payé le wergeld à la seule guerrière survivante de la forteresse, Borgakh, ce, au grand dépit du chef de Dushnik Yal, Burguk.
Les prisonniers Thalmors ont été mis au travail et ceux qui n'ont pas été requis par Balgruuf pour Blancherive ont été envoyés dans l'Ouest et le Sud. Ce ne sont pas les villes et villages à reconstruire qui manquent, que ce soit dans la Crevasse, Haafingar ou Epervine.
Le Moot a confirmé Elisif comme Haute Reine à l'unanimité et maintenant les Jarls font pression pour qu'elle se marie ou qu'au moins elle ait un héritier.
Les nouvelles commencent à arriver de Cyrodiil. L'empereur a pratiqué une purge sévère du conseil des anciens, remplaçant même plusieurs comtes.
En ce qui concerne le domaine Aldmeri, Elsweyr et Val Boisé ont décidé de faire front commun contre le Thalmor. Dans l' Archipel de l'Automne, la résistance au Thalmor s'est durcie, conduisant à une situation chaotique, le Thalmor n'étant plus en mesure de réprimer le mouvement du fait de ses pertes. La flotte qui les a conduit à Nordguet est rentrée à Primeterre et l'amiral a démobilisé ses troupes et équipages.
Val Boisé et Elsweyr ont pris contact avec l'empire craignant que les Maormers ne profitent de la situation.
D'un autre coté, des réfugiés commencent à arriver en, Cyrodiil venant de tout le Domaine.
Il semblerait que malgré que les rejets de cendres du Mont Écarlate continuent, la situation se soit améliorée en Morrowind conduisant des dunmers à y retourner.
La fonte des glaces a provoqué une augmentation du trafic côtier dans la mer des Fantômes depuis Solstheim jusqu'en Hauteroche. Le gouvernement de cette province a d'ailleurs pris des mesures drastiques à l'encontre du Thalmor ne voulant pas que des événements identiques à ceux de Bordeciel s'y produisent. Lenclume est dans l'expectative, les disputes entre Couronnes et Aïeux ne permettant pas aux rougegardes de prendre une décision quand à l'avenir du pays.
J'ai pu lancer la construction du manoir sur le terrain que j'ai acheté dans le Clos, devenant en quelque sorte le suzerain d' Heljarchen. La maison est grande et au printemps toute la famille pourra y emménager. De plus, elle est proche de l'élévateur de Mzark qui permet un accès rapide à Griffenoire.
Lydia m'a suggéré qu'après que nous y soyons installés nous envisagions d'agrandir la famille.
Les sombrages sont devenu l'armée officielle de la province sous la houlette du Jarl de Vendeaume Agna Aegilldottir. Leur principal travail est de nettoyer les forteresses parsemant Bordeciel de leurs occupants illégaux et de détruire celles qui n'ont plus d'utilité militaire, les matériaux servant à renforcer les autres.
Ralof a fini par convaincre Gritte de l'épouser et je leur ait offert Doucebrise comme cadeau de noces.
Je continue à faire des bijoux qui sont vendus par les sœurs à Solitude. C'est par elles que j'ai appris que lors de ses visites, Aegill ne dormait plus dans l'aile des invités mais partageait les appartements d' Elisif. Il y a des rumeurs de mariage et les sœurs espèrent avoir à faire la robe de la mariée. De son coté, Falke a épousé Bryling un mois après la naissance de leur enfant.
Le général Tullius a été rappelé en Cyrodiil pour prendre la direction de toute la légion tandis que Rikke lui succédait à Mornefort.
Dans la Crevasse, les plans de la haute reine se concrétisent. Le traité faisant de cette châtellerie une province impériale a été signé par l'empereur et approuvé par le Haute Reine.
A Blancherive, Nelkir a provoqué un scandale en faisant un enfant à Lucia et en s'enfuyant avec elle à Fortdhiver ou ils ont intégré l'Académie. Erandur a été y légaliser leur union.
Il s'est fait une spécialité de renvoyer en Oblivion les artefacts deadriques dangereux comme la masse de Molag Bal, le bouclier de Péryite ou la côte de mailles de Boethia. J'ai donné la cuirasse d' Hircine à Aela et Volendrung à Lurbuk qui a rejoint la garnison de Volskygge.
Dagny est courtisée par Grimvar Cruellemer tandis que Frothar s'intéresse à Mila Valentia dont la mère est consolée par Farkas. Vilkas et Ria ont fini par officialiser et ont mis un futur compagnon en route.
Aela a fini par accepter de rester Héraut après que la main d' Argent ait été exterminée suite à la mort de Kodlak. Seule Aela veut garder le sang de la bête pour rejoindre Skjor dans les terrains de chasse d' Hircine.
A Vendeaume, Adelaisa est en train de monter une expédition pour Atmora qui devrait partir au printemps prochain pour vérifier si le réchauffement n'est pas limité à Bordeciel.
Coté dragons c'est le calme plat. On aperçoit parfois une grande silhouette ailée qui parcourt le ciel mais il n'y a pas eu d'attaque depuis plusieurs mois. Les seuls problèmes viennent de groupe d'aventuriers qui veulent chasser le dragon. Tous ceux qui s'y risquent encourent de lourdes peines. La Haute reine a interdit qu'on les chasse et réserve les interventions éventuelles à la légion ou aux sombrages après une enquête du culte.
Un autre problème est le nombre d'érudit qui va interroger les plus accessibles, à Antésang, l'ossuaire ou l'Ascension des Anciens. L'accès à Volciel a été inclus dans le périmètre de Bromjunaar et seul les sonaak y vont pour accéder à l'autel d' Akatosh.
Les forces du culte se sont un peu réduite du fait qu'un certain nombre de guerriers et guerrières aient fondé des familles mais les prêtresses ont réussit à maintenait sa puissance en augmentant le nombre de mages et de langues ainsi que leur expérience.
Fjolsi a laissé sa place à un autre Krosis pour élever ses enfants et Otar a fini par dire oui à Lokdheim mais je ne sais rien des autres prêtresses à part Siri, le Morokei, qui vient nous voir dès qu'elle le peut.
Les forteresses du culte sont commandées par des militaires et non par des prêtresses, celles ci faisant des inspections régulières mais restant basées à Bromjunaar sous l'oeil vigilant d' Aegil... Quand il est là.
Les Grisebarbes ont de nouveau étudiants, le culte y envoyant les futures langues pour les tester, la voix n'étant pas un pouvoir à laisser dans n'importe quelles mains... ou bouche...
Quelqu'un a dit que les gens heureux n'avaient pas d'histoire et j'espère que ce sera le cas pour nous à l'avenir à moins que… Mais çà, c'est justement une autre histoire….
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 16 Mai 2016, 12:19

Alastair a écrit:J'ai pu lancer la construction du manoir sur le terrain que j'ai acheté dans le Clos, devenant en quelque sorte le suzerain d' Heljarchen. La maison est grande et au printemps toute la famille pourra y emménager. De plus, elle est proche de l'élévateur de Mzark qui permet un accès rapide à Griffenoire.
Lydia m'a suggéré qu'après que nous y soyons installés nous envisagions d'agrandir la famille. (1)

Les sombrages sont devenu l'armée officielle de la province sous la houlette du Jarl de Vendeaume Agna Aegilldottir.((2)


(1) C'est ça , lydia ; profites de l'occasion d'avoir une grande maison :siffle: :mdr:

(2) Peut-être pas la meilleure chose à faire , sachant leur inimitié avec les impériaux et la Crevasse étant impériale ; surtout avec une excitée aux commandes :pense: :non1:
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

Messagepar Alastair » 16 Mai 2016, 13:19

La cible est le Domaine Aldmeri. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Enfin c'est quelque chose dans le genre. La prochaine fic sera un peu sur le même thème mais différente. Je me suis toujours dit que toutes ces quêtes pour le même perso çà ne collait pas alors j'ai ajouté un peu de variété. De plus ce sera un crossover avec DA, c'est à dire que mon perso de DA O va se retrouver dans une charrette en route pour Helgen ;) Mais j'ai encore quelques épisodes à écrire.
Je pardonne toujours à mes ennemis... Quand ils ont été pendus

- Beaucoup d'auteurs présumés à cette citation ;)

Image
Offline

Avatar de l’utilisateur
Alastair
 
Messages: 3805
Images: 2
Inscription: 08 Avr 2014, 08:47
Localisation: Picardie

Messagepar SLESSIR » 16 Mai 2016, 17:41

De Dragon-Age à Skyrim ; sera t-il dépaysé ou non ? ^^
Sors de la nuit, de la mer et du temps ; Revis les légendes que porte le vent.

Forum RP: panther forumchti.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
SLESSIR
Membre d'Honneur
 
Messages: 7684
Images: 63
Inscription: 10 Déc 2008, 02:19
Localisation: Quelque part , perdu entre mes rêves et mes songes

PrécédenteSuivante

Retourner vers TES 5 : Galeries de portrait

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité